· 

Un(e) foie n'est pas coutume

Il était un foie…

A la saison du printemps, et en ce mois d’avril, je vous propose d’offrir une cure de jouvence à votre foie :

Car le foie est un organe vital dans le corps humain, il est important de le maintenir en santé en l’agressant le moins possible et en ayant une bonne hygiène de vie. Le foie, qui fait partie des organes annexes du système digestif avec les dents, les glandes salivaires et le pancréas, est la plus grosse glande de l’organisme et remplit de nombreux rôles métaboliques et régulateurs. On lui attribue aussi plus de 500 fonctions ! C’est l’organe majeur de la détox, le seul qui est capable de s’auto-régénérer, quand il est en bonne santé. Au niveau du système digestif, le foie remplit une seule et importante fonction, celle de produire la bile utilisée dans le duodénum, et une défaillance du foie a des répercus-sions sur la composition de la bile et donc sur la digestion.

Le printemps est un bon moment pour lui donner un coup de main et l’aider à se nettoyer en profondeur. Car, avec le changement de saison, la montée de la sève dans la nature et dans notre être aussi, certains symptômes d’un foie en désordre refont surface. Le tout premier est certainement la fatigue, ensuite peut s’ajouter : ballonnement abdominal, gaz, changement brusque d’humeurs, constipation, hypercholestérolé-mie, digestion difficile, étourdissements, maux de tête, migraine digestive, troubles menstruels, etc.



Entretenir la fonction hépatique

Voici quelques conseils pour un foie fatigué, pour l’aider à mieux fonctionner. Limiter ou supprimer :

  • les produits laitiers de vache
  • la charcuterie industrielle
  • l’alcool
  • les œufs (à limiter 3 ou 4 par semaine)

Privilégier :

  • l’eau peu minéralisée, filtrée ou en bouteille, avec un résidu sec inférieur à 80
  • les huiles végétales bio de première pression à froid (colza, olive, cameline, noix…)
  • les légumes crus et cuits à la vapeur, ou décrudis
  • les fruits murs (en dehors des repas) sauf mangue, ananas, papaye, éventuellement pomme rouge ou poire.
  • les aliments les plus complets possible (moduler selon sa sensibilité intestinale)
  • les aliments riches en magnésium et en vitamine B6, B9 et B12
  • les aliments riches en anti-oxydants, notamment les herbes aromatiques, l’ail, l’oignon et tous les aliments soufrés, les graines germées, les algues.

Vous pouvez aussi soutenir et stimuler votre foie dans ses fonctions avec

  • Le sommeil : dormir suffisamment, être attentif aux signaux d’endormissement.
  • Une bouillotte chaude sur le ventre, du côté droit : Le foie craint le froid, il produit beaucoup de chaleur, on l’aide donc en lui amenant de la chaleur.
  • Les émotions : les exprimer, ne pas ravaler ses colères en particulier.
  • Les tisanes de plantes : romarin, boldo, artichaut, chardon-marie, etc. Voir du côté de chez Sylvain et Antoine !

Une cure de jus de radis noir est très efficace pour aider la fonction hépatique et éliminer la fatigue et autres signes associés. Le radis noir, racine riche en composés soufrés, permet l’augmentation de la quantité et de la fluidité biliaire. Aux changements de saison ou en cas de sensation d’engorgement.

Faire une cure de 10 à 20 jours de jus de radis noir :

  • 1 radis noir bio
  • jus de fruit ou eau purifiée (facultatif)
  • 1 centrifugeuse ou 1 blender
  • 1 bouteille en verre

Lavez et épluchez le radis noir et coupez-le en rondelles. Insérez-le dans la centrifugeuse ou le blender.

Versez le jus dans la bouteille et buvez 10 ml chaque matin à jeun pendant 20 jours. Si le goût est trop fort, ajoutez de l’eau ou du jus de fruit.

Conservez au réfrigérateur.


Attention si vous souffrez de calculs biliaires, le radis noir n’est pas pour vous !

Il pourrait provoquer une cholécystite, dans ce cas préférer le romarin, le pissenlit, l’artichaut.


Se préserver de la colère


A réaliser le matin, à jeun de préférence

  1. Sur le dos, ramenez vos pieds assemblés à plat près de vos fesses en pliant vos genoux.
  2. Vous allez d’abord faire 2 respirations de préparation. À l’inspiration, le ventre gonfle, à l’expiration, il dégonfle. Encore une fois. Ensuite, ouvrez vos bras en croix.
  3. Inspirez. Très lentement et en expirant, laissez tomber vos genoux ensemble sur votre droite, le plus près du sol possible. Posez votre main droite sur votre ventre et tournez lentement la tête vers la gauche, en opposition avec vos genoux, tout en maintenant les épaules au sol.
  4. Restez dans cette position pendant quelques instants et continuez de respirer. Focalisez votre attention sur votre côté gauche, en y inspirant une lumière dorée et en expirant des nuages de chi stagnant. Respirez pleinement dans votre côté gauche, votre ventre, vos lombaires, les articulations de vos hanches, vos épaules et votre cou. Souriez à votre colonne vertébrale
  5. Maintenant, inspirez dans vos lombaires, et collez-les au sol tout en ramenant vos genoux au centre. En même temps, ouvrez vos bras en croix.
  6. Expirez en laissant descendre vos genoux sur votre gauche. Posez votre main gauche sur votre ventre. Tournez lentement la tête vers la droite, en opposition avec vos genoux, tout en maintenant les épaules au sol.
  7. Restez dans cette position quelques instants et continuez de respirer. Focalisez votre attention sur votre côté droit, en y inspirant une lumière dorée et en expirant des nuages de chi stagnant. Respirez pleinement dans votre côté droit, votre ventre, vos lombaires, les articulations de vos hanches, vos épaules et votre cou. Souriez à votre colonne vertébrale.
  8. Répétez l’exercice de chaque côté et autant de fois que vous le désirez.
  9. Ensuite, allongez les jambes, respirez normalement et sentez l’effet de l’exercice sur votre corps. Souriez à tout votre corps.

En médecine chinoise traditionnelle, le foie est le siège de la colère. Un état de stress permanent, une colère rentrée, que l’on n’arrive pas à “digérer” peut le mettre à mal durablement. Quelques solutions sont à portée de main :

  • adopter une attitude positive,
  • écouter les émotions qui nous traversent, prendre 5 mn pour les exprimer sur une feuille de papier que l’on jette ensuite,
  • pratiquer des techniques de relaxation, la méditation, de l’EFT, etc.
  • faire des pauses, ...

Savoir faire des pauses dans la journée permet du prendre du recul et se ressourcer. Et pourquoi pas une pause pratiquant un petit exercice de qi- gong ? Cet exercice vise à équilibrer l’énergie du foie et de la vésicule biliaire et aide à améliorer la circulation de l’énergie entre le haut et le bas du corps.


Pratiquer aussi un exercice de méditation


À pratiquer 5 min plusieurs fois par jour…

  1. Assise sur une chaise ou en tailleur sur un coussin, le dos bien droit, la nuque étirée et le menton légèrement rentré.
  2. Les yeux sont mi-clos et le regard posé devant vous. Détendez votre corps et concentrez-vous sur l’air qui entre et qui sort de vos narines ou, si vous préférez, sur le mouvement de votre respiration dans votre abdomen. Ne cherchez pas à modifier le rythme de votre respiration.
  3. Si des pensées ou des émotions surviennent, ne les chassez pas, ne les suivez pas mais revenez tout doucement à la concentration sur le souffle.
  4. Cet exercice vous permettra de vous recentrer et d’apprendre à mieux gérer les perturbations émotionnelles.

Vous pouvez également profiter de votre pause. Voici un mélange de plantes apaisantes et digestives à préparer en infusion :

  • 1 sachet en papier,
  • 20 g de cataire,
  • 30 g de lavande,
  • 30 g de mélisse,
  • 20 g de romarin.

Mélangez les plantes dans le sachet. Utilisez 1 cuillère à café du mélange par tasse d’eau chaude (25 cl). Laissez infuser 15 minutes.

À boire 2 à 3 fois par jour.



Pour aller plus loin dans la détox, tenter la cure de citron

  • Faire chauffer de l’eau à frémissement.
  • Presser un demi citron les deux premiers jours, puis un citron les 4ème
    et 3ème jours, 1,5 citron les 5ème et 6ème jours, et deux citrons le 7ème jour. Rester à deux citrons une semaine.
  • Verser l’eau frémissante et boire doucement par petites gorgées.
  • Espacer le jus de 25 mn du petit déjeuner.
  • Augmenter la quantité d’eau chaude si besoin en fonction du nombre de citron.
  • Puis redescendre de la même façon que la montée, mais en sens inverse.
  • Faire une pause une semaine et renouveler une fois si possible.

Si malgré tout, des signes de fatigue persistent, si vous souhaitez un accompagnement personnalisé, une consultation de naturopathie peut aussi vous aider à aller droit au but, améliorer votre fonction hépatique, votre énergie et votre joie de vivre !


Portez-vous bien !


Une citation d’actualité à méditer :

“Le problème pour les personnes et les pays ce ne sont pas les crises, mais la paresse pour trouver les issues et les solutions. C’est dans la crise qu’affleure le meilleur de chacun.”  Albert Einstein

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Tout Naturo - Anne Bonnin 105, rue des quatre roues, 86000 Poitiers - 06 82 57 37 51

PARTENAIRES

Abonnez-vous à notre Newletter


Consultation à distance avec Skype :


Notre Chaîne : infos, émissions radio, ...


Rejoignez-nous et partagez !


Réalisation graphique : COM un Coquelicot.fr