· 

Le pissenlit au printemps

Le pissenlit, pour la petite histoire :

Il y a très longtemps, on utilisait le suc du pissenlit pour soigner des troubles de la vue. Son nom scientifique taraxarum vient du grec taraxaris,qui signifie “trouble des yeux”. Mais apparemment, cette vertu n’a pas été démontrée. En revanche, le pissenlit fut conseillé par les médecins arabes dès le XIe siècle et la médecine populaire lui reconnaît depuis longtemps le pouvoir de stimuler les fonctions hépatiques.


  • Arrêtez-vous sur le mot “Pissenlit”, un nom imagé en accord avec ses incontestables vertus diurétiques.

  • Et sur le teint mesdames, il a des propriétés indéniables : embellissement et éclaircissement assurés !

Le pissenlit, ses bienfaits sur la santé :

  • Le pissenlit stimule la vésicule biliaire (augmentation de la quantité de bile et accroissement de la constructibilité de la vésicule). Il agit également sur le foie et jouit d’une bonne réputation dans le traitement de l’insuffisance hépatique, des crises hépatiques douloureuses et des ictères.
  • En stimulant la fonction biliaire, le pissenlit régularise les fonctions intestinales et lutte parfaitement contre la constipation.
  • On lui reconnaît des vertus contre la cellulite et différentes dermatoses (maladies de peau) souvent en accord avec l’insuffisance hépatique. Il est aussi efficace dans le traitement de l’hypercholestérolémie.
  • Sachez aussi que le pissenlit est un excellent dépuratif naturel : il facilite l’élimination des toxines par le foie et les reins (toxines d’origine infectieuse, alimentaire et environnementale).
  • Vous êtes sujet à l’acné, l’eczéma ou le psoriasis ? Vous souffrez de rhumatismes ? Le pissenlit vous sera d’un grand secours.
  • Il possède également des vertus apéritives et toniques. Ses principes amers stimulent les sécrétions digestives.


Le saviez-vous ?

  • Utilisation interne :

Salade de feuilles de pissenlit : on la recommande fortement aux personnes qui souffrent d’anémie, de goutte, d’excès alimentaires ainsi qu’aux personnes qui souffrent de troubles hépatiques.

Décoction : 30 à 60 grammes de racines et feuilles fraîches par litre d’eau. Faites bouillir une demi-heure et laissez infuser 4 heures. Consommez cette infusion à raison de deux verres par jour entre les repas, contre les troubles hépatiques et la constipation.

  • Utilisation externe :

Décoction de racines : pour nettoyer et raffermir la peau.

Suc frais de pissenlit : à l’époque de la Renaissance, les femmes utilisaient un mélange de suc de pissenlit et de crème de lait (moitié de l’un, moitié de l’autre). Elles éliminaient ainsi toutes les impuretés de la peau et obtenaient un teint radieux.

Cultiver le pissenlit :

Le pissenlit aime le soleil direct et s’épanouira dans un sol profond, riche et frais. Il s’accommode bien des terres argileuses, fortes et compactes.


Astuce :
Vous n’envisagez pas une consommation régulière ? Dans ce cas, vous pouvez tout à fait récolter les pissenlits qui se développent naturellement dans votre jardin ou dans les prés, si bien sûr ils ne sont pas traités aux pesticides.

Bon à savoir : dans le jardin, ne laissez pas les fruits du pissenlit se former. Ils sont très esthétiques mais bien trop conquérants !

En pot ? ... Évitez, la culture du pissenlit en pot ne représente aucun intérêt.

Gare aux petites bêtes ! Le pissenlit déteste les limaces et l’oïdium (forme de moisissure).


Le pissenlit en cuisine :

Les feuilles de pissenlit se consomment crues en salade ou cuites. L’hiver, cette salade remporte tous les suffrages, elle a par exemple plus de personnalité que l’endive.

Apports nutritionnels : 39 kcal /100 g. Le pissenlit est riche en fibres, en vitamines C, B, E, en fer, en calcium, magnésium et potassium.

Il est tonique, laxatif, antiscorbutique et diurétique.

Idée gourmande : Associées au chèvre chaud et des dés de tofu fumé sautés à la poêle au préalable, les feuilles de pissenlit sont une vraie merveille. Testez !


Quelques synonymes de “Pissenlit”pour briller en société…

On le surnomme aussi “Dent de lion”, “Laitue de chien”, “Florin d’or”, “Laiteron”, “Salade de taupe”, ou encore “Couronne de moine” !

Ces information sur tirées du site “Jardiner Malin”, très clair et très bien fait !

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Tout Naturo - Anne Bonnin 105, rue des quatre roues, 86000 Poitiers - 06 82 57 37 51

PARTENAIRES

Abonnez-vous à notre Newletter


Consultation à distance avec Skype :


Notre Chaîne : infos, émissions radio, ...


Rejoignez-nous et partagez !


Réalisation graphique : COM un Coquelicot.fr